alouette

alouette

alouette [ alwɛt ] n. f.
XIIe; dimin. de l'a. fr. aloe, lat. alauda, d'o. gaul.
Petit oiseau à plumage gris ou brunâtre (passériformes). 1. calandre, mauviette. « La gaie alouette au ciel a fredonné » (Ronsard). grisoller. Chasse aux alouettes. Miroir aux alouettes. Pâté d'alouettes. Loc. prov. Il attend que les alouettes lui tombent toutes rôties : il ne veut pas se donner la moindre peine.
Par anal. (Cuis.) Alouette sans tête : paupiette.

alouette nom féminin (ancien français aloe, du latin alauda, du gaulois) Petit passereau brun (alaudidé) qui niche au sol dans les champs et qui chante en plein vol. (Son régime surtout insectivore fait de l'alouette un oiseau utile.) ● alouette (citations) nom féminin (ancien français aloe, du latin alauda, du gaulois) Guillaume de Salluste, seigneur Du Bartas Montfort, près d'Auch, 1544-Condom 1590 La gentille Alouette avec son tire-lire, Tire l'ire à l'iré, et tire-lirant tire Vers la voûte du Ciel : puis son vol vers ce lieu Vire et désire dire : adieu Dieu, adieu Dieu. La Semaine William Shakespeare Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616 C'était le rossignol et non pas l'alouette. It was the nightingale, and not the lark. Roméo et Juliette, III, 5, Juliette alouette (expressions) nom féminin (ancien français aloe, du latin alauda, du gaulois) Alouette sans tête, synonyme de paupiette. ● alouette (synonymes) nom féminin (ancien français aloe, du latin alauda, du gaulois) Alouette sans tête
Synonymes :

alouette
n. f. Oiseau passériforme (genre Alauda), au bec robuste, au plumage terne, habitant les champs et les steppes. L'alouette construit son nid sur le sol.
|| Loc. prov. Il attend que les alouettes lui tombent toutes rôties dans le bec: il voudrait obtenir sans peine ce qu'il désire.

⇒ALOUETTE, subst. fém.
A.— ORNITH. Genre d'oiseaux passereaux conirostres dont le plumage est gris roussâtre et le chant mélodieux :
1. Les coqs se répondaient de l'une à l'autre rive; et parfois on entendait, dans les profondeurs du ciel, les trilles des alouettes, qui montaient de la terre, trompées par la clarté de la lune.
R. ROLLAND, Jean-Christophe, Le Matin, 1904, p. 120.
2. Le soir était venu. Un chant hésitant et triste monta du fond des chènevières : une alouette au creux d'un sillon jetait, avant de s'endormir, un petit cri effaré, déconcertant dans la nuit, lui qu'on entend d'habitude dans l'air bleu et la lumière.
É. MOSELLY, Terres lorraines, 1907, p. 80.
Rem. 1. Il existe un subst. masc. alouet, qui désigne plus spéc. l'alouette mâle :
3. Le perfide chasseur se glisse derrière un buisson épais : il a vu, il ajuste, il fait tomber le jeune Alouet, qui, d'un chant gai et d'une aile légère, s'élançait vers l'alouette, objet de ses amours.
S. MERCIER, Néologie ou Vocabulaire de mots nouveaux, t. 1, 1801, p. 23.
Rem. 2. Syntagmes.
a) Syntagmes désignant des espèces, p. ex. :
4. Des bandes de tourterelles s'envolaient à mon approche, et les alouettes huppées montaient verticalement dans le ciel comme les fusées d'un feu d'artifice.
E. ABOUT, Le Roi des montagnes, 1857, p. 45.
5. Alouette lulu (alanda arborea), appelée aussi Alouette percheuse, Petite alouette, Lulu... Elle a des mœurs différentes de l'alouette des champs...
H. COUPIN, Animaux de nos pays, dict. pratique, 1909, p. 145.
b) Syntagmes verbaux l'alouette chante, grisolle, tirelire, s'élève, descend, plane.
Rem. 3. Loc. fig. ou proverbiales :
S'éveiller, se lever au chant de l'alouette. Se lever de très grand matin.
Rare, affecté. Manger comme une alouette. (Plus cour. Manger comme un oiseau). Manger très peu.
Pop. Un crâne d'alouette. Une petite cervelle :
6. Il s'croit encore à la caserne, l'autre crâne d'alouette!
R. DORGELÈS, Les Croix de bois, 1919, p. 25.
Si le ciel tombait, il y aurait bien des alouettes prises. S'emploie comme réplique à une supposition absurde.
Il attend que les alouettes lui tombent toutes rôties (dans le bec). Se dit d'un paresseux qui voudrait tout obtenir sans effort :
7. Est-ce que vous croyez les gens d'ici plus bêtes que leurs veaux, à venir raconter que les alouettes leur tomberont rôties dans le bec...
É. ZOLA, La Terre, 1887, p. 468.
B.— Emplois techn.
AÉRON. Miroir aux alouettes. Nom du miroir d'appontage. (Attesté ds QUILLET 1965).
AGRIC. Terres à alouettes. Terres sablonneuses. (Attesté ds la plupart des dict. gén.).
BOT. Pied d'alouette. Nom usuel de la plante appelée delphinium ou dauphinelle :
8. Et plus loin, à mesure qu'ils avançaient, les haies changeaient, alignaient les bâtons fleuris de pieds d'alouettes énormes, perdus dans la frisure des feuilles, laissaient passer les gueules ouvertes des mufliers fauves, haussaient le feuillage grêle des schizanthus, plein d'un papillonage de fleurs aux ailes de soufre tachées de laque tendre.
É. ZOLA, La Faute de l'Abbé Mouret, 1875, p. 1349.
CHASSE, au propre. Miroir aux alouettes ou d'alouette. Engin de chasse constitué de petits miroirs qui scintillent au soleil et dont on se sert pour prendre les alouettes :
9. Un rayon de soleil égaré allumait un miroir d'alouette.
G. COURTELINE, Messieurs les ronds-de-cuir, 1893, p. 143.
Par métaph. :
10. Tu seras riche, mais il faut m'aider sans bruit
À dresser, comme font les oiseleurs la nuit,
Un bon filet caché sous un miroir qui brille,
Un piège d'alouette ou bien de jeune fille.
V. HUGO, Ruy Blas, 1838, I, 2, p. 347.
Au fig. Miroir aux alouettes. Se laisser prendre au miroir aux alouettes. Se laisser duper par de belles promesses :
11. Je suis le miroir aux alouettes : ma petite alouette, je te tiens!
J.-P. SARTRE, Huis clos, 1944, 5, p. 138.
GASTR. Alouettes sans tête. Paupiettes de viande (cf. Ac. Gastr. 1962).
HIST. Légion de l'Alouette. Légion gauloise créée par Jules César, et dont les soldats portaient sur le casque une alouette de bronze :
12. Les Français n'ont jamais renié l'alouette gauloise.
J. BAINVILLE, Histoire de France, t. 1, 1924, p. 14.
MAR. Nœud d'alouette. Sorte de nœud servant à terminer un filin et appelé aussi (nœud) tête de mort.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe s. et ds QUILLET 1965.
C.— Arg. ,,Compagnon qui n'est pas fils de maître (relieurs, av. 1782).`` (ESN. 1966).
Prononc. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[]. 2. Dér. et composés : aloue (cf. Lar. 19e), alouettine (cf. Nouv. Lar. ill.), aloyau. — Rem. Les dict. de prononc. du XIXe s. notent la diérèse. FÉR. Crit. t. 1 1787 propose la graph. alouète avec un seul t.
Étymol. ET HIST. — 1. Fin XIIe s. ornith. aloe(e)te « petit oiseau de l'ordre des passereaux » (Loh., ms. Montp., f° 99b ds GDF. Compl. : Et l'aloeete chante quant li jors vint); 1611 proverbe (COTGR. : Il pense que les alouettes luy tomberont en la bouche toutes rosties. He vainely thinkes, that good fortune will come a wooing to him); 1611 bot. pied d'alouette (ibid. : Pied d'alouette. The hearbe, larks spurre, larks claw, larks heele, larks toes, Monks hood); 1694 agric. (Ac. : On dit proverb. Des terres à alouettes, pour dire Des terres sablonneuses pleines de gravier), passé dans la lang. commune (Ac. 1718).
Dér. de l'a. fr. aloe, de même sens (XIIe-XVe s. ds GDF.), du lat. alauda « id. », d'orig. gauloise (cf. PLINE, Nat., 11, 121 ds TLL s.v., 1482, 51 : parvae avi quae, ab illo [galero « d'après sa huppe »] galerita appellata quondam, postea gallico vocabulo etiam legioni nomen dederat alaudae). Le lat. a surtout connu et empr. le mot lorsque César recruta en 50 av. J.-C. chez les Gaulois transalpins une légion à laquelle il donna le nom d'Alauda (CICÉRON, Att., 16, 8, 2). Cf. J. ANDRÉ, Les Noms d'oiseaux en latin, Paris, Klincksieck, 1967, p. 24.
Alouet, 1801, supra (p. 608) rem. 1.
STAT. — Fréq. abs. litt. :461. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 602, b) 1 055; XXe s. : a) 756, b) 425.
BBG. — Ac. Gastr. 1962. — ALEX. 1768. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BAUDR. Chasses 1834. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — BOISS.8. — BOUILLET 1859. — BRARD 1838. — CUISIN 1969. — Curiosités étymologiques : noms d'animaux. Vie Lang. 1969, n° 206, p. 275. — DAIRE 1759. — DAUZAT (A.). L'Attraction paronymique dans le français populaire contemporain. Archivum romanicum. 1937, t. 21, pp. 201-209. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 257. — DUMAS 1965 [1873]. — ESN. 1966. — FÉR. 1768. — GALIANA Astronaut. 1963. — LACR. 1963. — Lar. mén. 1926. — LASNET 1970. — LE CLÈRE 1960. — LE ROUX 1752 (s.v. alouëtte). — MONT. 1967. — PRÉV. 1755. — ROLLAND (E.). Faune populaire de la France. Noms vulgaires, dictons, proverbes, légendes, contes et superstitions. Paris, 1967, t. 2, p. 205, 216; t. 10, p. 96. — SPR. 1967.

alouette [alwɛt] n. f.
ÉTYM. 1611; aloeete, aloete, fin XIIe; dimin. de l'anc. franç. aloe, du lat. alauda, d'orig. gauloise.
1 Petit passereau des champs, au plumage grisâtre ou brunâtre. 1. Calandre, calandrelle, cochevis, 2. hausse-col, mauviette. || L'alouette niche à terre dans les céréales. || L'alouette monte verticalement dans le ciel. || L'alouette babille, chante, gringotte, grisolle, tirelire.La chasse aux alouettes. || Filet à alouettes. Ridée.Pâté d'alouette. — ☑ Loc. Un cheval (et) une alouette : une proportion très inégale (comme dans le pâté vendu, dit-on, pour « mi-cheval mi-alouette » par un commerçant peu scrupuleux, et qui était en réalité confectionné à raison d'une alouette pour un cheval). — ☑ Loc. S'éveiller, se lever au chant de l'alouette, de très grand matin. || Prendre des alouettes au miroir.
1 La gentille alouette, avec son tire l'ire,
Tire l'ire à l'iré (enlève la colère au coléreux), et, tire-lirant, tire
Vers la voûte du ciel.
Du Bartas.
2 Les alouettes font leur nid
Dans les blés quand ils sont en herbe (…)
La Fontaine, Fables, IV, 22.
3 Marie, levez-vous, ma jeune paresseuse,
Jà la gaie alouette au ciel a fredonné (…)
Ronsard, Second livre des amours, « Amours de Marie », XIX.
4 Un manant au miroir prenait des oisillons.
Le fantôme brillant attire une alouette.
La Fontaine, VI, 15.
4.1 Madame Quenu, coupez-moi douze bardes, mais bien minces, n'est-ce pas ? pour des alouettes… C'est Jules qu'a voulu manger des alouettes (…)
Zola, le Ventre de Paris, t. I, p. 107.
(1694). Vx. || Terres à alouettes : terres sablonneuses.
Loc. mod. Miroir aux alouettes. Miroir (cit. 4.2). — ☑ Var. : piège d'alouette (Hugo, Ruy Blas).
5 Honneur ! Patrie ! Droit ! Civilisation ! (…) Et derrière ces miroirs à alouettes, qu'est-ce qu'il y a ?
Martin du Gard, les Thibault, VII, 57.
Allus. || « Alouette, gentille alouette; alouette, je te plumerai (…) », chanson à couplets accumulatifs, où il est successivement question de plumer la tête, le bec, les pattes, etc. de l'oiseau.
Prov. Si le ciel tombait, il y aurait bien des alouettes prises, se dit d'une supposition absurde. — ☑ Loc. prov. Il attend que les alouettes lui tombent toutes rôties dans le bec, lui tombent toutes rôties : il ne veut pas se donner la moindre peine.
6 Il parle trop de mon grand pouvoir, il doit croire que les alouettes me tombent toutes rôties, que j'ai autant de voix que je veux (…)
Proust, le Côté de Guermantes, Folio, p. 310.
(Qualifié, désignant des espèces). || Alouette des champs.Alouette lulu, percheuse, petite alouette. Lulu.
tableau Noms d'oiseaux.
2 a Loc. fig. Pied d'alouette : dauphinelle (plante).
7 Les bâtons fleuris de pieds d'alouette énormes, perdus dans la frisure des feuilles (…)
Zola, la Faute de l'abbé Mouret, II, VII, p. 185.
b (Désignant d'autres animaux). || Alouette de mer. Bécasseau (bécasseau variable).
3 Alouette sans tête : paupiette (de veau, etc.).
4 Nom d'un modèle d'hélicoptère français, à rotor articulé. || Le sauvetage a été effectué à l'aide d'une Alouette (ou d'un hélicoptère Alouette).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alouette 1 — (Alouette A) Typ: Forschungssatellit Land: Kanada Behörde: CSA …   Deutsch Wikipedia

  • Alouette 1 — was Canada s first satellite, and the first satellite operated by a country other than the USSR or the United States. Occasionally, Alouette I is misrepresented as the third satellite successfully put in orbit, rather than being from the third… …   Wikipedia

  • Alouette 1 — Saltar a navegación, búsqueda Alouette 1 fue el primer satélite artificial canadiense, y el primer satélite lanzado sin intervención de los Estados Unidos o la Unión Soviética. Ocasionalmente, se cree que Alouette I fue el tercer satélite puesto… …   Wikipedia Español

  • Alouette FM — Alouette (radio) Pour les articles homonymes, voir Alouette. Création 1981 Slogan « Toujours plus de Hits » Langue Français Pays …   Wikipédia en Français

  • Alouette 1 — Задачи Зондирование внешней ионосферы …   Википедия

  • Alouette — Alouette(s) may refer to:*Alouette (song), a children s song *Alouette (cheese), an American French style cheese *Aluminerie Alouette, an aluminum smelter located at Sept Îles, QuebecSpace and military *Aérospatiale Alouette II, a light utility… …   Wikipedia

  • Alouette 2 — Saltar a navegación, búsqueda Alouette 2 Organización Canadá Estado Inactivo Fecha de lanzamiento 29 de noviembre de 1965 Vehículo de lanzamiento …   Wikipedia Español

  • Alouette 2 — was a Canadian research satellite launched at 4h48 UTC on November 29, 1965 by a Thor Agena rocket with Explorer 31 from the Western test range at Vandenberg AFB in California. It was (like its predecessor Alouette 1, and Explorer 31) designed to …   Wikipedia

  • Alouette — Saltar a navegación, búsqueda Alouette puede referirse a: Alouette 1, un satélite artificial canadiense. Alouette 2, otro satélite artificial canadiense. Aérospatiale Alouette III, un helicóptero de fabricación francesa. Obtenido de Alouette… …   Wikipedia Español

  • alouette — ALOUETTE. s. f. Petit oiseau bon à manger, qui chante agreablement, du genre de ceux qui vivent de grain, & qui font leur nid à terre dans les campagnes. Vraye aloüette. aloüette huppée, autrement dite cochevis. Allons aux champs ouïr chanter l… …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”